Actualités

ENQUÊTE - Cabinet dentaire au supermarché

10 - 03 - 2022

Dernière trouvaille : aller chez le dentiste en faisant ses courses au supermarché. Vous pensez que ce n'est pas possible? Et bien, figurez-vous que Carrefour l'a fait. 

Depuis quelques mois, la marque leader de la grande distribution s'est lancée dans l’ouverture de centres dentaires. Alors pas directement. Le montage est plutôt discret. Inutile de trop exposer la marque qui se revendique comme "pionnière de la grande distribution alimentaire depuis 60 ans" et qui ambitionne de "devenir le leader de la transition alimentaire pour tous" à l'horizon 2022. Tout un programme... bien éloigné de la santé bucco-dentaire.

La mécanique est bien huilée et plutôt alambiquée. Carrefour et des partenaires institutionnels investissent dans une foncière, Carmila. Cette dernière co-créé avec un partenaire une entreprise qui ouvre des centres dentaires sous la marque Vertuo Santé. Centres implantés dans les galeries commerciales du supermarché gérées par Carmila. La boucle est bouclée. Le client - le mot patient n'étant jamais évoqué - n'y voit que du feu. "Dans les centres de santé Vertuo, on ne soigne pas seulement les dents. On soigne les gens". Il est vrai que les autres chirurgiens-dentistes ne voient jamais de gens dans leur cabinet dentaire. Des patients, oui. Mais des gens, jamais. 

L'Union Dentaire s'est intéressée au fonctionnement d'une santé d'un nouveau genre. Quand santé rime avec argent et business plan. Voici les résultats de notre enquête. 

Qui est Carmila ?

Carmila a été fondée en 2014 par Carrefour et plusieurs importants investisseurs institutionnels « dans le but de valoriser les centres commerciaux adjoints aux hypermarchés Carrefour en France, Espagne et Italie ». En 2021, la foncière possède 215 centres dans ces trois pays avec un portefeuille de valeurs de 6.15 milliards d’euros, et 2 millions de visiteurs par jour revendiqués. C’est la 3e société de centres commerciaux en Europe continentale. Les actionnaires sont Carrefour (35.4%), Prédica (9.6%) filiale de Crédit agricole Assurances,  Cardif Assurances Vie (8.8%), filiale de BNP Paribas, Colony Group (8.8%), fonds d’investissement américain, SogeCap (5.9%), compagnie d'assurance vie et de capitalisation du groupe Société Générale, et d'autres investisseurs (31.5%).
 
Pour l’implantation de pharmacies et de centres dentaires dans ses galeries commerciales, Carmila s’est associé avec un mystérieux investisseur, via sa société de gestion de fonds IMVOS. Ils ont co-crée ensemble les entreprises Pharmalley et la DSO (Dental Support Organization) Dentalley « permettant à des centres de santé sous la marque Vertuo de se déployer sur le patrimoine [de Carmila] ». En plus de ces deux entreprises, l'investisseur est également le gérant de tout un panel de sociétés à l’objet parfois très éloigné de la santé : commerce de gros d'habillement et de chaussures, administration d'immeubles et autres biens immobiliers, commerce de détail d'autres équipements du foyer, … En outre, tous les centres dentaires déployés en région sont tous localisés sur les registres du commerce à ... Boulogne, siège de Dentalley. Vertuo Santé est donc la façade d’un montage gigantesque et tortueux. Vous suivez ? 

Montage Vertuo Santé

Quels sont les objectifs de Carmila ?

« Simplifier et améliorer le quotidien des commerçants et des clients », voilà l’objectif affiché de Carmila. 
 
Lisons un peu plus leur rapport 2020 : « Pour répondre aux attentes de plus en plus fortes des clients en faveur d’une offre médicale de qualité dans les territoires, Carmila accélère le déploiement de sa stratégie santé. Cette stratégie vise à nouer des partenariats avec des praticiens, à la recherche de sites accessibles, pratiques et bien situés, pour s’implanter dans les centres Carmila. (…). Tout est mis à disposition des professionnels de santé pour leur permettre d’exercer dans des conditions optimales : surface, concept, équipements, instruments, formations, équipes administratives locales et centralisées ». 
 
Tout cela pourrait paraitre idyllique si le concept n’était pas en réalité dévoyé, voire trompeur. En effet, Dentalley prétend faciliter « l’accès aux soins aux habitants à proximité immédiate de leurs lieux de vie » et contribuer « à la lutte contre la désertification médicale ». Pourtant, lorsqu’on dresse la liste des centres dentaires Vertuo, on peut constater en comparant avec le service Atlas Santé de l’ARS* que les centres sont tous implantés (ou vont être implantés) dans des zones très bien dotées : 3 centres en zone intermédiaire, 6 en zone très dotée et 1 en zone surdotée (voir tableau ci-dessous). Ils ne répondent donc pas aux besoins des populations contrairement à leur communication publique. En consultant les sites de recrutement, on découvre que des recrutements sont en cours dans d'autres villes : Saint Jean de Luz et Uzès. Là encore dans deux zones classées surdotées par l'ARS. 

Athis MonsOuvertZone Intermédiaire
PerpignanOuvertZone très dotée
SartrouvilleOuvertZone Intermédiaire
Nantes BeaujoireOuvertZone très dotée
Toulouse TournefeuilleOuvertZone surdotée
Champs sur MarneOuvertZone intermédiaire
TorcyOuvertZone très dotée
Reims TinqueuxOuverture prochaineZone très dotée
Nantes Saint HerblainOuverture prochaineZone très dotée
Bordeaux LibourneOuverture prochaineZone très dotée

* L'atlas Santé de l'ARS classe les zones sur une échelle de 1 à 5 : 1- Très sous dotée ; 2- Sous dotée ; 3- intermédiaire ; 4- Très dotée ; 5- Sur dotée

"Chez Vertuo, Un patient heureux = un praticien heureux, et vice versa, le cercle Vertueux."

Pour pouvoir soigner ses clients, il faut du personnel. L'équipe Ressources humaines est installée dans un immeuble en proche banlieue parisienne. Pour gérer les RH, une équipe de 3 personnes est employée.

Sur les sites d'emploi, les annonces pour le recrutement de chirurgiens-dentistes fleurissent. Vertuo Santé recrute à tout va : assistant(e) dentaire, secrétaire médical, chirurgien-dentiste. Les chirurgiens-dentistes sont embauchés pour des "vacations de 1 à 4 jours par semaine". On leur promet qu'ils travailleront avec du "matériel sélectionné avec soin et de haute qualité ; ADHEC, CARESTREAM", chaque centre étant équipé d'empreintes optiques. 

Un premier élément nous intrigue. Avec des chirurgiens-dentistes ayant des vacations de 1 à 4 jours, une assistante par praticien et du personnel administratif, comment le centre peut-il être rentable? Impossible ! Même s'il n'est pas concevable (espérons-le) qu'une entreprise incite ses salariés à la faute éthique et déontologique, certains ne seraient-ils pas tentés d'effectuer des actes hautement rémunérateurs pour remplir les objectifs financiers de la structure? 

En tout cas, le nouvel embauché sera soutenu et appuyé quotidiennement par "des dentistes partenaires de renom" avec la "présence permanente d’une assistante dentaire" pour accompagner au fauteuil. Vertuo Santé promet aux candidats retenus de leur construire un "plan de carrière grâce à l’accès à nos formations menées par des formateurs cliniques de très haut niveau". De quoi attirer les talents? Peut-être pas tant que ça. 

Un recrutement dans l'Union européenne

Pour faire face à sa "forte croissance d’ouverture de cliniques dentaires à l’échelle nationale", Vertuo Santé recherche actuellement un consultant en recrutement pour assurer le process de recrutement des futurs chirurgiens-dentistes. Si ça vous tente, le salaire est attractif (5000€ par mois). Mais c'est une compétence "impérative" particulière qui a attiré notre attention : la maîtrise du portugais. Assez curieux comme compétence requise pour recruter des professionnels de santé exerçant en France. Cela signifierait-il que Vertuo Santé n'arriverait pas à attirer des talents parlant le français? Ou qu'ils ne sont pas si intéressants que ça auprès des étudiants français?

Attirer des praticiens venant de l'Union Européenne semble en effet être un axe clair de recrutement. La page recrutement du site Internet est traduite en pas moins de 13 langues : espagnol, anglais, portugais, slovaque, slovène, tchèque, roumain, polonais, lituanien, roumain, italien, hongrois et grec. Le site Alerto Emprego (Alerte Emploi en portugais) indique que "Vertuo-Santé recherche des Dentistes et propose des salaires entre 55k et 120k euros/an !" (120k brut par an correspondent à environ 6000€ net par mois). Alléchant quand on sait que le salaire médian d'un dentiste portugais est de 32 900€ par an1

Patient = client = portefeuille

Dans le rapport 2020 de Carmila, Frédéric Després, Directeur des Opérations et Développement retail du groupe, raconte que « le succès des enseignes accompagnées par Carmila Retail Development et l’accélération de notre stratégie santé témoignent de notre capacité à entreprendre des projets vertueux, à la fois pour nos partenaires, nos actionnaires et nos clients finaux. (…)  Nous avons investi dans la santé pour proposer à nos clients une offre de soins de proximité au coeur de nos centres, en lançant en 2020 la marque Vertuo ».

Dans aucune des communications de Carmila, le mot patient n'est prononcé. Le patient est donc relégué à un client portefeuille au bénéfice des partenaires et des actionnaires.

df

La santé, une expérience comme une autre ?

Le rapport ajoute que « fondée sur des valeurs éthiques fortes, remettant l’humain au centre des préoccupations, Dentalley vise à permettre aux chirurgiens dentistes de prodiguer les meilleurs soins de façon accessible dans le cadre d’établissements conventionnés secteur 1 et proposant le tiers payant intégral ». Les chirurgiens-dentistes traditionnels ne seraient pas concernés par l'humain et Carmila/Imvos/Dentalley/Carrefour and Co. vendraient donc à ses patients - pardon à ses clients - une « expérience » de la santé, terme à la mode dans le marketing contemporain.

« Le centre de santé dentaire Vertuo Santé a été imaginé pour faciliter l'accès aux soins dentaires des habitants des zones péri-urbaines en leur offrant la meilleure expérience possible ». Voilà, le mot est prononcé. Vivez donc l’expérience d’une extraction de dents, c’est passionnant et on vous promet, chez Carmila, « tout a été pensé afin d’améliorer le bien-être des patients ».

La santé, un simple « relai de croissance »

A ce jour, selon son site Internet, Dentalley/Vertuo Santé a ouvert 7 centres dentaires dans des zones très dotées. L’objectif est de développer 50 centres dentaires en 5 ans pour un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) de 15 millions par an en 2025. Un centre a été ouvert en janvier dernier à Athis Mons, inauguré avec la bénédiction du Maire (PS) d'Athis Mons, Jean-Jacques Grousseau,  qui a indiqué être fier « d’accueillir le tout premier centre Vertuo Santé qui doit permettre de faciliter l’accès des habitants aux soins dentaires ». Quand les politiques n’ont rien compris… Vous verrez que, comme avec les EHPAD, au premier dérapage, ils s’en laveront les mains.

Mélange des genres

Dans la présentation des résultats semestriels de 2019 (lien), au chapitre « développer la valeur de nos actifs », on ne peut que constater que la mixité santé et Carmila est le prétexte pour « optimiser la valorisation » de leurs fonciers en partenariat 50/50 avec Carrefour. Dans son communiqué de presse du 8 janvier dernier, Carmila concluait par « l’installation de ce centre spécialisé dans les soins dentaires confirme la dynamique du centre commercial rénové en 2018 qui accueillera, outre Vertuo Santé, 5 nouvelles enseignes en 2021 dont Cuisine Privée [dont le slogan est « Quand vos rêves deviennent réalité »] et le chausseur Indémodable ».

Voilà, Mesdames et Messieurs ! Tout est résumé ici. Vous pourrez vous faire poser une couronne et vous acheter une paire de sandales en choisissant la couleur de votre future cuisine. Tentant ?

 

Sources

1 https://www.jobted.pt/sal%C3%A1rio/dentista


En savoir plus

Edito - Monsieur le Ministre, vous devez prendre des mesures fermes et urgentes sur le sujet des centres dentaires
Edito - Centres dentaires : l’Etat attend-il un mort ou la parution d’un livre pour agir ?
Les 10 propositions de l’Union Dentaire pour la régulation des centres dentaires

 

 Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn

s

 

 

 

 

Actualité

Articles similaires

Nous contacter

* champs obligatoires à remplir

Union Dentaire
14 rue etex, 75018 paris.
Tél : 0144855121

Nos partenaires