Actualités

Nouvelles perspectives conventionnelles

05 - 01 - 2016

Par Philippe Denoyelle, Président de l’UJCD-Union Dentaire Ce n’est pas un simple changement que viennent de provoquer les récentes élections aux URPS, c’est un véritable bouleversement : non seulement la CNSD a perdu le statut de syndicat majoritaire, mais encore elle se trouve désormais derrière la FSDL en termes de suffrages. Une situation inédite qui aura d’importantes conséquences dans le cadre des futures négociations conventionnelles. Conséquences pour la FSDL, qui risque de devoir faire sa révolution culturelle dans les conditions les moins favorables pour elle, c’est-à-dire sous la pression des circonstances. Ayant recueilli la majorité des voix aux dernières élections, comment pourrait-elle se défausser de cette responsabilité et continuer à entonner le slogan « no négo » ? Et comment élaborer au pied levé un véritable programme conventionnel… sauf à tenter de s’approprier quelques bonnes idées, par exemple certaines des revendications de l’UJCD ? Conséquences pour la CNSD, qui vient de subir un camouflet historique et dont les dirigeants se trouvent confrontés à une obligation qui prime toutes les autres : tenter derendre à leur syndicat la place qu’il a occupée pendant des décennies. Tâche ardue, vul’ampleur du recul ; tâche compliquée aussi, car les résultats des élections s’analysent avant tout comme le rejet d’une politique et d’un comportement, en particulier dans le domaine conventionnel. Là encore, la tentation existe de chercher à s’emparer de quelques bonnes propositions en lorgnant pour cela du côté de l’UJCD. Avec un score aux URPS en nette progression, l’UJCD est, elle, bien consciente dela responsabilité éminente qui lui a été confiée par la profession : poursuivre sans répit la lutte contre toutes les atteintes à notre liberté professionnelle – notamment mais pas uniquement contre les réseaux – , promouvoir le renouveau de notre exercice conventionnel, rechercher sans arrière-pensée le consensus et l’unité syndicale. Notre syndicat a exposé publiquement et avec clarté son programme conventionnel en mettant l’accent sur les valeurs qui sont les nôtres et dont nous souhaitons trouver une traduction concrète dans le prochain texte conventionnel. Les conditions actuelles de la représentation de notre profession ouvrent, selon nous, de nouvelles perspectives dans ce domaine, dès lors que chaque partie acceptera d’engager avec toutes les autres un véritable dialogue, dans le respect des personnes et des idées. Favoriser la modernisation de notre exercice conventionnel et garantir dans le même temps la protection des consœurs et des confrères, tel est le but premier de l’UJCD. Dans cette perspective, nous appelons les autres organisations syndicales à un véritable débat, en préalable à l’ouverture effective des négociations. Cela correspond à ce qu’attend aujourd’hui la profession.
éditorial

Articles similaires

Nous contacter

* champs obligatoires à remplir

Union Dentaire
14 rue etex, 75018 paris.
Tél : 0144855121

Nos partenaires