Actualités

L’UJCD demande à la justice de prononcer la nullité de Santéclair

01 - 10 - 2015

L’UJCD-Union dentaire, syndicat représentatif des chirurgiens-dentistes, s’attaque frontalement au problème des réseaux de soins, dont l’existence présente un danger majeur pour l’ensemble des professions de santé. Estimant que les activités et pratiques de la société Santéclair ne sont pas licites, l’UJCD demande à la Justice de prononcer l’annulation de cette société.

« C’est un dossier d’une exceptionnelle complexité et aussi d’une rare opacité, tant les actionnaires de Santéclair, qui appartiennent aux différentes familles de complémentaires, ont cherché à rendre difficile la compréhension des activités effectives de leur société », déclare Philippe Denoyelle, président de l’UJCD-Union Dentaire. « Au terme d’une analyse approfondie, fruit d’un travail de longue haleine, nous avons mis en lumière le schéma de relations de Santéclair et nous avons acquis la conviction qu’il faut rompre avec les demi-mesures. C’est pour cela que nous introduisons à son encontre une action en annulation », ajoute Philippe Denoyelle.

L’UJCD conteste depuis de nombreuses années les filières financières que sont les réseaux des complémentaires improprement dénommés « réseaux de soins ». En faisant miroiter aux assurés des avantages qu’ils sont incapables de justifier autrement que par des formules creuses (qu’est-ce qu’un « prix moyen » en matière de dispositif médical sur mesure ?), ces réseaux édictent des règles qui tendent à aliéner l’indépendance professionnelle des chirurgiens-dentistes présentés faussement comme des « partenaires ».

« Les chirurgiens-dentistes sont en première ligne parce qu’ils jouent traditionnellement le rôle de boucs émissaires en matière d’accès aux soins et de conditions de prise en charge, et parce que notre profession est victime d’une confusion voulue entre profession médicale et activité commerciale. », poursuit le président de l’UJCD. « Mais ce sont toutes les professions de santé qui sont visées par ces réseaux, nos confrères médecins en ont désormais pleinement conscience. L’action juridique que nous menons aujourd’hui contre Santéclair concerne l’ensemble des professions médicales ».

L’assignation qui vient d’être déposée montre clairement comment l’UJCD entend défendre concrètement la profession : non en s'en prenant aux consoeurs et confrères,  mais en s’attaquant à la source, en mettant directement en cause l’existence même de la société commerciale qui prétend – mais à son seul profit – animer un réseau « de soins ».

Actualité

Articles similaires

Nous contacter

* champs obligatoires à remplir

Union Dentaire
14 rue etex, 75018 paris.
Tél : 0144855121

Nos partenaires