Actualités

La faillite des « low cost » provoque une urgence sanitaire

18 - 02 - 2016

L’UJCD a décidé de saisir la ministre de la Santé.

La mise en redressement judiciaire de Dentexia entraîne la fermeture des centres qui lui étaient rattachés et met en lumière la réalité de ces établissements : personne ne peut plus douter aujourd’hui de leurs motivations exclusivement financières, au détriment de la santé bucco-dentaire de leurs patients.

Ces derniers, abusés par les promesses mirifiques de ces centres « low cost », se trouvent plongés dans une situation dramatique : ayant, pour la plupart d’entre eux, payé d’avance la totalité de leur plan de traitement, ils sont dans l’incapacité d’assurer la continuité de leurs soins dans les cabinets dentaires de nos consœurs et confrères libéraux.

Sur-traitements, allant jusqu’à la mutilation, sélection des patients, paiements d’avance : autant de dérives et de manquements que l’UJCD, comme l’ensemble des organisations de la profession, a dénoncés avec vigueur sans que les pouvoirs publics jugent bon d’intervenir.

Face à une véritable situation d’urgence sanitaire, les atermoiements ministériels doivent cesser : dans une lettre ouverte qu’il vient d’adresser à Marisol Touraine, le Conseil National de l’Ordre déclare que « notre profession ne doit pas être exercée comme un commerce ». L’UJCD partage pleinement la position de l’Ordre et s’associe concrètement à sa démarche en saisissant la ministre de la Santé.

Le phénomène des centres « low cost » concerne l’ensemble des consœurs et confrères. Il n’est pas possible de laisser de tels établissements se développer alors même qu’ils ne respectent pas les règles auxquelles sont soumis les cabinets libéraux.

Dans ce combat qui oppose deux conceptions de la chirurgie dentaire – l’une conforme à notre mission de professionnels de santé, l’autre laissée aux mains des financiers – , notre syndicat appelle à un rassemblement de l’ensemble des organisations de la profession pour affirmer que la santé n’est pas une marchandise.

 

Lettre à Marisol Touraine, Ministre de la Santé

Nous contacter

* champs obligatoires à remplir

Union Dentaire
14 rue etex, 75018 paris.
Tél : 0144855121

Nos partenaires