Actualités

NI OTAGE NI CAUTION

02 - 07 - 2015

Madame la Ministre, l’UJCD-Union dentaire ne sera ni otage, ni caution.

L’UJCD ne sera pas représentée vendredi 3 juillet à la Grande conférence de la santé. Elle manifeste ainsi son refus d’être caution d’une grand-messe. Madame la Ministre, depuis votre entrée en fonction vous n’avez jamais reçu les représentants de notre profession, alors que nous avons des propositions pour l’avenir de la santé bucco-dentaire de nos concitoyens.

Madame la Ministre, pourquoi n’avez-vous pas convoqué cette conférence avant de soumettre au parlement votre loi de santé ? Vous nous invitez aujourd’hui alors que votre loi de santé a été votée en première lecture par l’Assemblée Nationale. Vous avez obtenu que votre texte fasse l’objet d’une procédure d’urgence court-circuitant le débat. Est-ce là votre vision de la concertation ?

Madame la Ministre, votre texte de loi comprend des éléments que nous combattons :En instituant le tiers payant généralisé, vous remettez en cause l’un des fondements de l’exercice libéral. Cette mesure idéologique fera peser une charge administrative pour nos cabinets dentaires dont vous n’avez jamais évalué le coût. Elle pénalisera nos patients alors que vous voulez faire croire à la population qu’elle améliorera l’accès aux soins.En donnant l’illusion d’un droit à la santé pour tous, vous ferez peser sur les générations à venir un fardeau financier dont vous n’avez jamais estimé le poids.

Madame la Ministre, cette mise en scène est indécente ! Elle se déroule alors que vous avez publié le décret et l’arrêté instituant le tiers payant pour les bénéficiaires de l’ACS la veille de sa mise en place, alors que vous vous étiez engagée à le faire pour le mois de mars. En procédant ainsi vous prenez en otage les professionnels de santé, car de nombreux logiciels ne sont pas prêts à le gérer.Est-ce là votre vision de la concertation ?

L’UJCD enverra sa contribution. Vous pouvez, Madame la Ministre, d’ores et déjà en prendre acte.

Mais aujourd’hui l’UJCD vous dit NON, Madame la Ministre.

NI OTAGE, NI CAUTION

Télécharger le communiqué en PDF

Communiqué de presse

Articles similaires

Nous contacter

* champs obligatoires à remplir

Union Dentaire
14 rue etex, 75018 paris.
Tél : 0144855121

Nos partenaires