Actualités

L’UJCD boycotte le congrès de la mutualité

11 - 06 - 2015

Contre les réseaux prothétiques des mutuelles. L’UJCD boycotte le congrès de la mutualité.

L’UJCD-Union dentaire boycottera le congrès de la Mutualité française, qui se déroulera à Nantes dans quelques jours, et réaffirme ainsi son opposition totale aux réseaux que les mutuelles, dont la concentration se poursuit, veulent développer dans le secteur dentaire.

« La position de notre syndicat est très claire », déclare Philippe Denoyelle, président de l’UJCD, « En nous opposant aux réseaux – qui ne concernent que la prothèse –, nous contestons une conception simpliste et caricaturale de notre exercice, une vision qui nie le caractère fondamentalement médical de notre activité ».

Face aux multiples tentatives de dénigrement que subit régulièrement la profession, il est essentiel de rappeler sans relâche que les chirurgiens-dentistes ne sont pas des commerçants mais des professionnels de santé pleinement responsables de leurs actes. « Il est indispensable que les praticiens conservent une totale indépendance en matière de choix thérapeutiques, hors de tout risque d’immixtion des financeurs. Par leur conception même, les réseaux s’opposent au maintien de notre indépendance. », affirme le président de l’UJCD.

La place des complémentaires dans le financement du dentaire doit évidemment être prise en considération, c’est pour cela que l’UJCD-Union dentaire s’est battue seule pendant longtemps en faveur du tripartisme conventionnel. C’est dans ce cadre, désormais inscrit dans la loi, que l’apport des complémentaires peut se révéler à la fois décisif et bénéfique, le projet de rénovation conventionnelle que défend notre syndicat le démontre clairement. « En revanche, la multiplication des réseaux propriétaires  – et demain, leur concentration – ne peut que contribuer à saper les valeurs fondatrices de notre système de santé et accélérer ainsi son démembrement. », ajoute Philippe Denoyelle.

« Nous voulons aussi mettre en garde ceux qui, au sein de la profession, seraient tentés par l’idée de bâtir avec les complémentaires un nouveau réseau dont ils imaginent qu’il pourrait être davantage à leur main. Un tel projet est chimérique face à la puissance des assureurs et des mutuelles, dont la logique sera toujours de rechercher des praticiens dociles. S’il était poursuivi, un tel projet susciterait de notre part une opposition sans faille, car c’est la nature même de notre exercice libéral qui serait ainsi mise en jeu », conclut le président de l’UJCD.

Voir la lettre du 8 juin envoyée à Mr Caniard, président de la Mutualité Française

Communiqué de presse

Articles similaires

Nous contacter

* champs obligatoires à remplir

Union Dentaire
14 rue etex, 75018 paris.
Tél : 0144855121

Nos partenaires