Actualités

L’ivermectine : un espoir de traitement de la Covid-19 ?

15 - 09 - 2021

Récemment, des équipes de recherche de l’Institut Pasteur de Paris ont montré qu’une molécule utilisée comme traitement anti-parasitaire protège des symptômes de la Covid-19. Ces résultats pourraient être transposés à brève échéance à l’homme.

Depuis le début de la pandémie de la Covid-19, plusieurs traitements comme des antiviraux* (le remdesivir) ou des immunomodulateurs** (la dexaméthasone, le tocilizumab) ont été proposés mais avec des effets thérapeutiques limités. L’hydroxychloroquine n’a pas donné les effets thérapeutiques décrits et espérés.

Des chercheurs de l’Institut Pasteur ont testé l’ivermectine qui est un médicament anti-parasitaire, utilisé également dans le traitement de certains cancers, de l’allergie et d’infections virales.

Pour cela, ces chercheurs ont utilisé comme modèle animal le hamster doré syrien. Ce rongeur a la particularité de développer une infection virale induite par le SAR-Cov-2 reproduisant cliniquement celle observée chez l’homme. 

A l’issue de ce travail de recherche°, plusieurs effets thérapeutiques positifs de l’ivermectine ont été observés :  

  • L’ivermectine exerce effet immunomodulateur et participe à la réduction de l’apparition des symptômes de la maladie notamment en diminuant l’inflammation au niveau des voies respiratoires. 
  • L’ivermectine diminue la gravité de l’infection
  • L’ivermectine réduit le risque de perte d’odorat. 
  • Toutefois, l’ivermectine n’a pas d’effet sur la réplication virale. 

Pour conclure, l’étude suggère que l'ivermectine pourrait faire partie de l’arsenal thérapeutique contre la Covid-19. En l’état actuel des connaissances, la prise d’ivermectine chez l’homme n’est pas d’actualité. L’un des auteurs estime que les données obtenues dans cette étude sont essentielles pour mener des essais cliniques chez l’homme afin de valider ces résultats expérimentaux.

*agissent sur la réplication du virus. 
**agissent sur le système immunitaire et limitent l’inflammation

°Référence :
« Attenuation of clinical and immunological outcomes during SARS-CoV-2 infection by ivermectin ». EMBO Molecular Medicine, 25.06.2021. 
GD de Melo, F Lazarini, F Larrous, L Feige, E Kornobis, S Levallois, A Marchio, L Kergoat, D Hardy, T Cokelaer, P Pineau, M Lecuit, P-M Lledo, JP Changeux et H Bourhy. 

 

En savoir plus

Site de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr


par Christophe Teillaud Conseiller scientifique de l’UD

Actualité

Articles similaires

Nous contacter

* champs obligatoires à remplir

Union Dentaire
14 rue etex, 75018 paris.
Tél : 0144855121

Nos partenaires