ZONES DE SOUS-DENSITÉ SANITAIRE: LES ÉLUS POUR LES MAISONS DE SANTÉ

Les Echos constate en effet que « depuis 5 à 10 ans, les collectivités les plus exposées font appel à toutes sortes de moyens pour endiguer la désertification médicale. L’ouverture de maison de santé pluridisciplinaires semble constituer une des réponses les plus adéquates ».

Le journal relève ainsi sur une page qu’« il y a urgence. Les élus locaux n’ont pourtant pas attendu pour endiguer l’exode de médecins. […] Les initiatives se sont multipliées, parfois dans le désordre. Ces parades, outre qu’elles ont eu le mérite de remédier à des situations parfois désespérées, pourraient inspirer un plan d’action national à venir ».
Source: “Les Echos, 4/6/2012

Mise à jour le Mardi, 26 Juin 2012 17:03