Vaccination Anti Covid-19: une urgence sanitaire !

L’évolution de la situation sanitaire due à la diffusion inexorable du SARS-CoV-2 est liée à sa contagiosité. Les mesures de confinement et/ou de couvre-feu successives et de distanciation sociale, ont permis la maîtrise de la progression de l’épidémie, évitant l’embolie de notre système de santé notamment des services hospitaliers de réanimation.

Les conséquences sanitaire, économique et sociale de la pandémie sont et seront très élevées pour la plupart des pays. A ce jour, les traitements proposés contre la Covid-19 n’ont pas permis d’obtenir les résultats escomptés en terme de santé publique. Les campagnes de vaccination massives permettront d’atteindre une immunité collective acquise qui stoppera vraisemblablement l’épidémie. L’efficacité des campagnes de vaccination nécessitent

La mobilisation des services de santé et des professionnels de santé est indispensable à la réussite de ces campagnes ainsi que l’acceptation du bien-fondé de la vaccination par nos concitoyens et par certains professionnels de santé.

Les vaccins anti-SARS-Cov-2 mis au point par différents laboratoires sont disponibles dans les pays ayant validé les essais cliniques de phase III. Les campagnes de vaccination ont déjà débutées aux Etats-unis d’Amérique, en Grande-Bretagne, en République Populaire de Chine, en Israël, selon des modalités variables en fonction des vaccins.

Les nouveaux types de vaccins basés sur l’utilisation de l’ARN messager (ARNm)  contiennent une partie de l’information génétique nécessaire à la production d’anticorps (normalement neutralisants) dirigés contre la protéine Spike (protéine de surface responsable en partie de la pénétration du coronavirus dans les cellules cibles). Des études cliniques sont nécessaires afin d’évaluer la durée de la protection induite par la vaccination. L’absence de transmission du coronavirus après vaccination n’est pas établie à ce stade des investigations cliniques. La détection récente au Royaume-Uni puis en France d’un variant du SARS-Cov-2 plus contagieux que les souches virales précédentes ont amené certains pays à prendre des décisions de re-confinement ou de restriction de déplacements entre les pays.

En France, le vaccin à ARNm fabriqué et commercialisé par la  firme Pfizer-BioNtech® est disponible. La Commission européenne a passé une commande d’environ 2 milliard de doses de vaccins anti-covid-19. La France disposera d’environ 200 millions de doses de vaccins dans un premier temps. L’Agence Européenne des Médicaments (EMA*) puis les autorités sanitaires françaises (HAS**, ANSM°…) ont délivré les autorisations de mise sur le marché (AMM). Le vaccin à ARNm commercialisé par la société Moderna® est désormais validé par les autorités concernées.

La campagne de vaccination qui démarre graduellement en France suit un protocole proposé par la HAS, appliqué par les autorités gouvernementales. Actuellement, les populations ciblées par la vaccination sont les résidents des EPHAD, les professionnels de santé âgés de plus de 50 ans et ceux qui présentent des facteurs de risque. Devant la situation sanitaire actuelle et afin de répondre à la demande qui augmente, le gouvernement a décidé d’étendre les populations éligibles à la vaccination.

Face à lurgence sanitaire, et sappuyant sur les dernières recommandations des autorités sanitaires et gouvernementales, lUnion Dentaire demande à ce que tous les chirurgiens-dentistes qui le souhaitent aient accès à la campagne de vaccination dès que possible comme tous les professionnels de santé. La vaccination des chirurgiens-dentistes s’inscrira dans une démarche de santé publique indispensable permettant de stopper l’épidémie grâce à l’immunité collective acquise par la vaccination.

Dr. Christophe Teillaud
Conseiller scientifique de l’Union Dentaire
Président de Union Dentaire Région Ile-de-France
Diplômé de l’Institut Pasteur de Paris
Chirurgien-dentiste (Paris, 75)

 

*European Medicines Agency
**Haute Autorité de Santé
°Agence Nationale de Sécurité du Médicament

 

 

Pour en savoir plus :

« Vaccination contre la Covid-19, pourquoi hésiter ? Communiqué de l’Académie Nationale de Médecine ». ACNM. 14 décembre 2020.

Stratégie de vaccination contre le Sars-Cov-2 Recommandations préliminaires sur la stratégie de priorisation des populations à vacciner ». HAS. 30 novembre 2020.

« Stratégie de vaccination contre le SARS-CoV-2 – Place du vaccin à ARNm COMIRNATY® (BNT162b2) ». Stratégie de vaccination contre la Covid-19. HAS. 23 décembre 2020.

« Safety and Efficacy of the BNT162b2 mRNA Covid-19 Vaccine ». Fernando P. Polack et al., for the C4591001 Clinical Trial Group. N Engl. J. Med. 2020 Dec 10, 2020 DOI: 10.1056/NEJMoa2034577.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.