Nouvelle convention : l’UD informe et vous forme !

Comment coter 2 bite wings qui valent mieux que 2 actes radios ?

Puis-je facturer le temps passé à une hémostase suite à une avulsion dentaire faite quelques heures auparavant ?

Si je fais 4 restaurations 1 face toutes distinctes et de très petite étendue, quelle cotation ?

Comment valoriser un acte fait chez un patient en urgence après 20 h ?

Puis je ne faire qu’une seule radio le jour d’une bio-pulpectomie si j’ai déjà une radio précédente dans mon dossier et quelle cotation ?

Comment facturer une couronne RAC 0 sur une incisive peu abimée mais très dysplasique sur toutes ses faces et ne répondant plus aux conditions d’une facette ? Remboursable ou pas et quelle cotation, pour quels honoraires ?

Puis je faire un bridge collé ou cantilever en remplacement d’une molaire ?

Les prothèses mobiles sur 2 locators ou sur barre implantaire sont elles remboursables ?

En quoi le fait de jumeler ou pas une couronne à un bridge de base du RAC 0 peut avoir une grande importance ?

Je fais un bridge cantilever sur implants. Quelle cotation ?

 

L’Union Dentaire, très impliquée dans toutes les négociations, est interrogée sur ces questions par de nombreux confrères.

 

La mise en place de la CCAM en Juillet 2014 dans un premier temps et l’application de cette nouvelle convention aujourd’hui ont totalement bouleversé nos habitudes et la manière de coter nos actes.

Pour mieux cibler la demande de nos patients, répondre efficacement à leurs besoins et valoriser notre activité, il devient essentiel de bien maitriser la codification de nos soins et prothèses .

L’Union Dentaire pleinement consciente de ces changements a mis en place pour cette nouvelle convention plusieurs outils à la disposition des praticiens et a élaboré des fiches pratiques et organisé en régions plus de 85 réunions en quelques mois.

Aujourd’hui encore notre information se densifie.

 

Jusqu’à la fin de l’année 2019 des soirées seront organisées en régions pour aborder sereinement la mise en place du RAC O au 1er janvier 2020.

Par le biais des Conférences de l’UJCD, des journées entières de formations sont actuellement consacrées à ce sujet :

LA CCAM ET LA NOUVELLE CONVENTION COMPRENDRE ET APPLIQUER

Un outil d’aide à la cotation présent sur le site d’Union Dentaire, disponible pour tous les praticiens, moyennant un code d’accès, permet en 2 clics de souris de trouver n’importe quel acte avec son code,CCAM, sa base de remboursement et ses règles de facturation .

Si la mission de l’ UD est certes de défendre les intérêts acquis au quotidien, elle est aussi d’anticiper ces changements pour être en mesure de répondre, le moment venu, aux nouveaux défis.

 

 

Par Alain Dary, Conseiller convention de l’Union Dentaire