Sur tous les fronts, la vie d’un syndicat signataire

Par Philippe Denoyelle, Président de l’Union Dentaire

 

En ce début d’année, la gestion de la vie conventionnelle est dense pour les syndicats signataires, notamment en raison de leur implication dans les nombreux groupes de travail prévus par la nouvelle convention. Leur but est de la compléter, en préciser les modalités d’application voire l’améliorer. En effet, à la différence des précédentes, cette convention va évoluer au fil du temps. De plus, les nombreuses réunions d’information animées par les cadres de l’Union Dentaire sont l’occasion pour nos cadres de la présenter, et d’exposer ses nouveautés sur l’ensemble du territoire.

 

Vendredi 25 janvier a eu lieu un nouveau groupe de travail pour élaborer le futur devis conventionnel avec l’assurance maladie obligatoire et les complémentaires. Tous souhaitent un devis simple, lisible pour toutes les parties, et dont la compréhension soit facilitée. Force est de constater que si certaines remarques des représentants de l’UD ont été prises en compte, la copie reste encore à améliorer. L’Uncam doit lever de trop nombreuses zones d’ombre, qui ne permettent pas, pour l’instant, de recueillir l’aval de l’Union Dentaire par sa signature d’un avenant.

 

Les réunions de présentation de la convention animées par les cadres de notre syndicat connaissent un succès qui ne se dément pas, témoignant ainsi de la qualité de la formation qui y est dispensée, contrairement à certaines séances très onéreuses, ou celles du syndicat non signataire, dont on se demande comment il peut apporter aux praticiens une assurance de qualité et exposer objectivement un texte qu’il dénigre depuis des mois…

 

Enfin, ce jeudi 31 janvier, a eu lieu une Commission Paritaire Nationale, moment toujours très important de la vie syndicale conventionnelle, à laquelle participent exclusivement les syndicats signataires de la convention. Lors de cette réunion, l’Union Dentaire fera avec l’assurance maladie le point de l’avancements des groupes de travail, de l’évolution de la nomenclature, et du calendrier des mesures démographiques.

 

C’est ainsi que, semaines après semaines, l’Union Dentaire continue à travailler pour faire évoluer notre exercice, et permettre à la profession de suivre la voie tracée pour lui assurer un futur prometteur.