Le 100 % Santé pour tous, sauf pour les plus fragiles !

Le président de l’Union Dentaire, Philippe DENOYELLE, sera reçu au Sénat à 18 heures cet après-midi du mercredi 24 octobre, afin d’alerter ses représentants et exprimer son indignation vis à vis de la direction prise envers les patients bénéficiaires de l’ACS (Aide à la Complémentaire Santé) dans le PLFSS 2019.

En effet, l’Union Dentaire, depuis le 11 octobre (https://www.union-dentaire.com/moins), a alerté l’opinion publique et l’ensemble des parlementaires sur ce qui lui semble être une injustice sociale ! Ou comment donner moins à ceux qui ont déjà moins.

 

Lisez notre dossier envoyé à l’ensemble des parlementaires

 

Dans ce combat, l’Union Dentaire se sent bien seule, les autres syndicats dentaires faisant preuve d’un mutisme sidérant

Comment le gouvernement, par la bouche de sa ministre de la santé, peut-il vendre comme une avancée majeure le fait de faire participer les patients ACS de manière beaucoup plus importante que ce qu’ils cotisent actuellement, pour ne leur faire bénéficier que du panier CMU, en lieu et place du panier 100 % santé dont ils devraient, de fait, être bénéficiaires ?

Est-il utile de rappeler que le panier CMU n‘est pas au même niveau de prestations que le 100 % santé ?

Comment le gouvernement peutil exprimer autant de mépris envers ces patients, à l’équilibre financier déjà si fragile, qu’une telle décision pourrait aggraver fortement ? Car actuellement, les patients ACS cotisent pour leur grande majorité à des hauteurs très inférieures au 1 € par jour (30 € par mois) promis par le président MACRON…

L’Union Dentaire, par son président Philippe DENOYELLE, fera savoir aux sénateurs qu’elle ne cautionnera pas ce 100 % santé qui doit bénéficier à tous les Français , comme promis par le chef du gouvernement !

Elle ne peut et ne pourra se résoudre à accepter cela, et ne signera donc pas, en l’état actuel, l’éventuel avenant qui ferait suite au vote de la LFSS, si toutefois le gouvernement validait un tel état de fait.

L’Union Dentaire ne cautionnera pas ce déni de justice sociale !

 

Retrouvez notre communiqué de presse ICI