Cette rentrée 2019 annonce de nouvelles avancées et de nombreux changements à venir pour notre profession.
Qui dit changements, dit action syndicale de réflexion, d’accompagnement, voire de combat en cas d’incompatibilité de
ceux-ci avec notre vision de l’avenir de notre exercice. L’UD comme à son habitude sera omniprésente.

 

Si l’actualité la plus proche concerne toujours la nouvelle convention et ses évolutions programmées, de nombreux chantiers se profilent et nous mobilisent :

– C’est d’abord le nouveau devis conventionnel qui va nous interpeller ; en effet, si les effets de la nouvelle convention avec ses différents paniers vont se concrétiser pour partie en janvier 2020 avec des actes en RAC 0, l’élaboration du devis conventionnel pose encore de nombreuses questions et n’est pas, en l’état, susceptible d’être signé par l’Union Dentaire . Il est en effet hors de question que l’aspect comptable y prenne le pas sur la proposition thérapeutique ad hoc du praticien à son patient ;la première séance de négociation sur ce sujet ayant lieu le 13 septembre, il va de soi que les semaines à venir seront décisives.

 

– C’est aussi l’indexation des plafonds prothétiques, exigée par l’UD ; les forfaits « handicap » ; la prise en charge globale de la prévention … tout ce qui fait la vie conventionnelle et l’évolution de notre cadre d’exercice.

 

Mais au delà de ces problématiques immédiates et conventionnelles, de nombreux aspects de notre profession vont être modifiés :

La première année des études médicales et odontologiques va être redéfinie ainsi que l’accession plus équitable à la seconde année.

Le troisième cycle est en cours de transformation avec la question à trancher rapidement concernant de nouvelles spécialités et l’acquisition de compétences particulières pour certaines et certains d’entre nous.

– C’est aussi la réforme de notre régime de retraite dans le cadre universel proposé par le gouvernement et censé mettre fin aux régimes spéciaux.

– Sans oublier, nos équipes et l’évolution tant de fois évoquée (mais encore non effective!) du métier de nos
assistantes/assistants 
et les nouvelles tâches à leur affecter…….

 

Vous le voyez, après des années d’inertie, le calendrier est aujourd’hui très chargé ; c’est ce que souhaitait l’Union Dentaire depuis longtemps , mais c’est aussi un challenge à relever ; un combat de tous les jours. En clair, l’essence même  de notre action syndicale.

 

Bonne reprises à toutes et à tous.

 

Sachez  que vous pouvez compter sur la détermination et la pugnacité de votre syndicat pour toutes ces discussions et prises de décision ; l’UD est et sera toujours à vos côtés.