Prothésistes dentaires : l’enquête !

Le cabinet dentaire étant en pleine mutation, notre rôle syndical est d’anticiper et accompagner ces changements. Il semble alors intéressant de regarder ce qui se passe au sein des laboratoires de nos plus proches collaborateurs : les prothésistes dentaires.

Dans cet objectif, voici un bref portrait synthétique de leur branche.

 

  1. Positionnement économique de la branche

 

Le nombre d’entreprises de la profession de 3600 (avec DOM) s’inscrit en baisse progressive : réduction de 1000 entreprises sur la période 2007-2017 .

Plus de la moitié des entreprises emploient moins de 3 salariés.

Forte implantation des prothésistes dentaires dans les régions PACA  12.5% et OCCITANIE 11.5% .

 

Le chiffre d’affaires de la profession était de 1.27 Md€ (hors importateurs) en 2017 et s’était dégradé légèrement de 1% comparé à 2016.

Les futurs chiffres officiels permettront de confirmer ou d’infirmer cette tendance.

 

Les 780 plus grandes entreprises (6 salariés et plus) réalisent plus de la moitié du chiffre d’affaires total.

 

Le Chiffre d’affaires par activité se décompose ainsi :

  • Prothèses fixes :                           53% 
  • Prothèses amovibles :                 32%
  • Orthodontie :                                  3%
  • CAO :                                                11%

 

Le montant des investissements réalisés en 2017 était de 55M€ soit 4.5% du chiffre d’affaire de la profession. 

Il est à noter que  :

  • 62%  des entreprises sont désormais équipées d’un système CAO
  • 50% des entreprises sont équipées d’un système FAO

 

 

  1. Emploi et conditions de travail
      • `
    • Le nombre d’actifs (salariés et non salariés) des entreprises de la profession est stable 18100 mais la part des salariés, 14300, s’est renforcée soit 79%.

     

    • Seulement 4% entreprises sont unipersonnelle sans salarié et concernent 800 personnes.

     

    • Près des 2/3 des salariés travaillent au sein des 780 laboratoires avec plus de 6 salariés.

     

    • La répartition est désormais égalitaire entre les hommes 50%  et les femmes 50%.

     

    • 85% de temps plein  15% de temps partiel.

     

    • La durée hebdomadaire des temps partiels se maintient à 20h30 en 2017.

     

    • L’âge moyen des salariés est de 39 ans et ils travaillent depuis 9 ans en moyenne dans la même structure.

     

    • Un quart des salariés a plus de 50 ans.

     

    • 91.5% soit 13050 salariés sont en CDI et 3% en CDD.

     

    • 4.5% en contrat d’apprentissage  et 1% en contrats de professionnalisation.
    • 250 entreprises soit 9% emploient au moins un salarié handicapé.

     

    • Plus de 4 entreprises sur 10 éprouvent des difficultés de recrutement.

     

    • Primes et autre rénumérations :
      • 54% donne une prime annuelle ou un 13eme mois
      • 28% attribuent des chèques cadeaux
      • 13% chèque déjeuner ou tickets restaurants
      • 12% proposent un PEE (contre 18% en 2018)

     

  2. Formations, Absences, Organisation du temps de travail

 

  • 16% des salariés ont suivi une formation en 2017 et l’accés est égalitaire entre hommes et femmes ,ce sont essentiellement les prothésistes dentaires qui se forment.

 

  • La durée moyenne de formation est de 2 jours pour les femmes et 2.5 pour les hommes.

 

  • Le nombre d’arrêts maladie est revenu à un chiffre médian après un hausse sur 2015 et2016 74% pour maladies  6% pour accidents du travail  congés maternité et paternité 7%

 

  • Plus d’un tiers des responsables ne s’estiment pas suffisamment informés à propos de la convention collective et 4/10 sur l’évolution des règles sociales de la branche .

 

 

Vous connaissez désormais tout de cette profession que nous côtoyons tous les jours.

C’est aussi cela le syndicalisme, s’intéresser aux professions et au monde qui nous entoure afin de mieux comprendre les enjeux de demain, pouvoir les anticiper et perpétuer ainsi le dialogue indispensable au sein de notre microcosme dentaire.

 

 

Par Janig Bruchier, Vice-Présidente Nationale Union Dentaire