POSITION DU CNOM SUR LES DÉSERTS MÉDICAUX: VIVES RÉACTIONS CHEZ LES JEUNES MÉDECINS

La recommandation du Conseil national de l’Ordre des médecins de contraindre les jeunes médecins, et seulement eux, à exercer cinq ans sur un site déterminé par les ARS dans leur région de formation a suscité une véritable levée de boucliers chez les futurs et jeunes professionnels. Pour  l’ISNAR-IMG (internes en médecine générale) “l’Ordre brade sa jeunesse”. Même tonalité du côté de l’ISNIH (internes des hôpitaux) et de l’ISNCCA (chefs de cliniques) qui estiment que ces propositions « mettent gravement en péril l’attractivité de la médecine libérale pour les jeunes médecins »

Source: “Espace social européen”