Le Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux (FIF PL) est un fond d’assurance formation créé à l’initiative des organisations professionnelles dont l’Union Dentaire, membres de l’UNAPL (Union Nationale des Professionnels Libéraux), conformément aux dispositions de la loi du 31 décembre 1991 relative à la formation continue des travailleurs indépendants et des professionnels libéraux.

Ces derniers doivent s’acquitter de la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP) qui est de 0,25 % du plafond annuel de la Sécurité Sociale et de 0,34% du plafond annuel de la Sécurité sociale pour les professionnels qui ont déclaré leur conjoint en tant que conjoint collaborateur.

Le paiement de la CFP a lieu désormais en novembre de l’année au titre de laquelle elle est due, au lieu de février de l’année suivante. Ces dispositions sont issues de l’article 41 de la loi Travail n°2016-1088 du 8 août 2016.

Le FIF PL a pour mission de gérer la contribution à la formation professionnelle recouvrée par L’URSSAF, il n’organise pas les formations. Sa représentation reflète la volonté des syndicats adhérents à l’UNAPL, dont l’Union Dentaire fait partie, et représentant les professions libérales.

Celles-ci sont regroupées en 4 Sections :

  • Santé
  • Technique
  • Juridique
  • Cadre de Vie

Le FIF PL met en place les politiques prioritaires de formation définies par les syndicats adhérents de l’UNAPL, pour l’ensemble de tous les professionnels libéraux.

L’Union Dentaire est représentée au FIF PL par le Docteur Sidney Sarfati, membre du Conseil d’Administration National de notre syndicat. Celui-ci siège au sein de la Section “Santé”, qui examine l’ensemble des dossiers traitant des actions de formation des chirurgiens-dentistes. Pour en savoir plus, consultez le site Internet du FIF PL.

Les chiffres 2019

  • Plafond annuel de prise en charge – 900 €
  • Plafond journalier de prise en charge – 300 €

Le savez-vous ?

Le FIF-PL c’est aussi la prise en charge :

  • de formation de conversion,
  • de 5 jours maximum d’aide à l’installation et la création ou reprise d’entreprise (plafonné à 250 € par jour),
  • de bilan de compétences (1 tous les 3 ans – forfait de 1 500 €).