Une année 2019 sous le signe de l’évolution

L’Union-Dentaire vous souhaite à toutes et à tous une bonne année 2019.

Ces vœux sont d’autant plus adaptés que déjà cette année commence sous de meilleurs auspices que ce que nous pensions il y a un an.

En effet, nous nous sommes réveillés le 1er janvier SANS Règlement Arbitral. Pour ceux qui ont fait l’effort de consulter ce qui était prévu dans le RA, c’est une évidence : la profession l’a échappé belle !

Bien sûr, comme nous l’avons maintes fois évoqué, cette nouvelle convention n’est pas ce que la profession souhaitait à 100 %, mais de réelles avancées sont notables.

 

Qu’est ce qui va changer au 1er Avril 2019 ?

SOINS :

–        Augmentation de la base de remboursement des inlays

–        Revalorisation des Soins conservateurs

–        Revalorisation des avulsions de dents lactéales

NOUVEAUX ACTES :

–        Coiffage pulpaire

–        Consultation d’urgence

PREVENTION :

–        BBD 3 ans

–        Application de vernis fluoré

–        Dépistage chez patients diabétiques

–        Supplément pour les actes sur patient handicapé

–        Supplément pour les actes sur patient sous anticoagulant

PROTHESE :

–        Nouveau codes CCAM pour les couronnes provisoires avec une base de remboursement

–        Nouveaux codes CCAM sur les Inlay core avec une baisse des bases de remboursement

–        Nouveaux codes CCAM sur les Couronnes,

–        Premiers plafonnements de la prothèse conjointe.

 

ATTENTION : le RAC zéro ne s’applique pas en 2019 !

 

Ces modifications représentent uniquement la première séquence de la réforme prévue par la nouvelle convention. Il y en aura d’autre ces prochaines années. Si vous souhaitez mieux comprendre ces séquences l’Union Dentaire organise des réunions d’explication sur cette convention. Vous pouvez consulter l’agenda de ces rencontres sur notre site.

Par ailleurs, 9 groupes sont déjà au travail. Ils devront faire évoluer le texte signé en 2018, dans tous les domaines d’application de notre profession. Ils n’existaient bien évidemment pas dans le Règlement Arbitral et permettront aux représentants des syndicats signataires des chirurgiens-dentistes de participer à l’élaboration des futures règles. Sans leur signature, la direction de la Sécurité Sociale aurait imposé des arbitrages sans négociation.

2019 sera donc une nouvelle année de travail afin de rendre la nouvelle convention plus adaptée encore à notre quotidien et permettre à toutes et à tous de travailler dans la sérénité.