DPC : Encore du retard pour le document de traçabilité !

Depuis la loi de modernisation de notre système de santé de janvier 2016, chaque chirurgien-dentiste a une obligation de « parcours de DPC » triennal*.

Par ailleurs, le projet de loi du 24 juillet 2019 relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé comporte un article qui autorise le gouvernement à légiférer par ordonnance pour rendre obligatoire la certification périodique** pour certaines professions de santé*** dont les chirurgiens-dentistes.

 

En pratique, à tout moment, l’Ordre peut  demander au praticien d’attester de son engagement DPC.

 

A l’issue de la période triennale qui a débuté le premier janvier 2017, le chirurgien-dentiste devait adresser à l’ONCD la synthèse des actions réalisées dans le cadre de son parcours DPC via son document de traçabilité (soit le 31 décembre 2019).

Ce portfolio numérique **** devait être mis à disposition pour chaque chirurgien-dentiste (quel que soit son mode d’exercice), sur le site internet de l’ANDPC (www.mondpc.fr)) depuis plus d’un an déjà !

Les données des comptes praticiens hébergées sur ce site devaient être fusionnées avec celles données par l’Agence française de la santé numérique (ASIP).

 

Or, il s’est avéré que les comptes « Mon DPC » étaient en nombre nettement supérieur à celui de l’ASIP, (du fait d’inscriptions multiples, d’adresses mails différentes pour certains praticiens…).

 Pour résoudre ce problème technique, faire le « nettoyage » des comptes surnuméraires, l’ANDPC a besoin d’un délai supplémentaire. Madame Michèle LENOIR-SALFATI, directrice générale de l’ANDPC, l’a annoncé, jeudi 14 novembre, aux membres du Haut Conseil du DPC : les praticiens auront jusqu’au mois de juin pour adresser à l’Ordre leur justificatif de DPC triennal.

 

Les Conseils Nationaux Professionnels (CNP) déjà constitués ont quant à eux déjà rendu leur travail sur les « orientations prioritaires ». Mais ils attendent toujours le versement des fonds prévus !

L’ANDPC attend pour ce faire de connaître la clef de répartition des versements à définir par le ministère de la santé (le montant sera différent selon les CNP et calculé en fonction du nombre total de CNP ; des CNP se créent encore comme celui par exemple pour les  Assistants Dentaires).

Cette lenteur administrative, que ce soit de la part de l’ANDPC ou du ministère, ne doit pas nous faire perdre de vue l’essentiel : Le DPC triennal est obligatoire, la certification périodique, dans la loi. Les praticiens doivent être à jour de leur parcours obligatoire DPC et conserver dans un dossier toutes les formations relatives à la période 2017-2019 et les attestations y afférant.

 

N’attendez pas le dernier moment pour vous inscrire à des formations ; créez votre compte « MonDPC », si vous ne l’avez pas encore fait.

Consœurs et Confrères, formez-vous !***** 

 

 

Par Muriel Wagner, Vice-Présidente de l’Union Dentaire

 

 

*La démarche de DPC triennal doit comporter des actions d’évaluation et d’amélioration des pratiques, de gestion des risques et des actions de formation dont au moins une s’inscrivant dans le cadre des actions prioritaires (action de DPC prise en charge financièrement par l’ANDPC ; pour la certification périodique qui se fait sur 6 ans, il y aura donc au moins deux actions figurant dans les orientations prioritaires). 

 

**Les professions concernées sont les médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, podologues (professions pour lesquelles existe un Ordre).

 

***Le rapport du Pr Serge UZAN donne les points à respecter par le médecin pour obtenir sa certification périodique tous les 6 ans (la certification des autres professions se fera sur ce modèle):

  • Parcours de DPC répondant aux recommandations du CNP concerné,
  • Activité professionnelle,
  • Absence de signaux négatifs (pas de sanction ordinale par exemple),
  • Démarche volontaire dans la relation patient-praticien (par e biais de formations spécifiques par exemple),
  • Engagement dans un processus d’amélioration de qualité de vie au travail (pas d’addiction par exemple).

 

****Outre les données relatives à l’identité du chirurgien-dentiste, ce portfolio permettra de classer :

  • Les différentes actions suivies,
  • Les attestations de formation,
  • La synthèse annuelle et triennale des actions
  • Les éléments complémentaires définis par le CNP concerné et l’attestation de conformité donnée par ce dernier.

 

*****Lien vers la formation obligatoire en ligne sur le site de l’ONCD : «Violences Faites aux Femmes –Formation des Chirurgiens-Dentistes »  

 

Catalogue des Conférences de l’UJCD:

Vous retrouvez notre catalogue 2019 ICI.