Nouveau devis : présentation et création !

Suite à la signature de la convention de 2018, un groupe de travail a été formé afin de définir le nouveau devis rendu obligatoire par la réforme du Rac 0, devenu 100% santé. Les deux syndicats signataires de la convention, UD et CDF, participaient ainsi que de nombreux responsables de l’UNCAM (Union Nationale des Caisses d’Assurances Maladie) et de l’UNOCAM (Union Nationale des Organismes Complémentaires d’Assurances Maladie ). Dès le départ de ces GT, l’UNOCAM se déplace en force avec des représentants de chacune de ses familles (mutuelles, assurance et prévoyance). Elle pense être la perdante de cette convention en devant financer une grande partie de cette réforme, ayant perdu une grande partie du panier modéré au profit du panier libre obtenu par les syndicats lors de la négociation de 2018.

 

Dès le départ, l’UNOCAM et l’UNCAM font front pour la réalisation d’un devis double (proposition du praticien et OBLIGATION d’un 2 ème devis en Rac 0 voire en modéré). L’Union Dentaire n’a eu de cesse de s’opposer à cette formule qui allait à l’encontre de la liberté des praticien avec l’obligation de réaliser le 2 ème devis même en cas de technique non habituelle du praticien et même de celle du patient qui n’avait aucune possibilité de « panacher » les actes en libre ou Rac 0.

 

Mai 2019 : https://www.union-dentaire.com/devis

 

Après des mois de réunions plus que tendues, et devant l’impasse, l’UNCAM faisait avaliser par l’UNOCAM et les CDF, ce modèle inique :

 

Télécharger (PDF, 1.86Mo)

 

L’Union Dentaire décide alors de porter les documents à la connaissance de la profession et d’enjoindre les CDF de se ressaisir et de refuser le projet des caisses. Elle menace de saisir son droit d’opposition (avec le 3 ème syndicat représentatif). Cette action, réitérée sous différentes formes jusqu’à interpeller le directeur de l’UNCAM, porte ses fruits et reporte la date de signature de l’avenant 3 sur le devis qui aurait dû avoir lieu en Juillet.

 

Juin 2019 : https://www.union-dentaire.com/comparions/

Juin 2019 : https://www.union-dentaire.com/opposition

 

Dans son édito du 1er Juillet (éditorial qui a bizarrement disparu du site depuis que l’UD a obtenu ce que la FSDL trouvait alors une bonne solution !!!), la FSDL écrivait […..].” Dans le même temps l’UD « défend un devis initial accompagné d’une proposition alternative qui n’aurait valeur que d’information sur le 100% santé [et qui] n’engage pas le praticien qui peut parfaitement ne pas être en mesure de réaliser les actes. » Dans l’absolu, nous en conviendrons, cette demande tient la route. Nous ne pourrions qu’y souscrire en temps normal […].

L’Union Dentaire, plus fort que les juristes de la FSDL, comme quoi…

 

L’Union Dentaire a travaillé tout l’été à reformuler encore ses propositions et ses argumentaires afin de faire valoir sa position inchangée : un devis, une information non engageante, et la suppression des colonnes prix de vente et charges structures !

 

Septembre 2019 : https://www.union-dentaire.com/devis-3

 

Après des contacts directs au plus haut niveau, le directeur de l’UNCAM décide de reprendre l’architecture du devis UD lors de la réunion du 13 septembre 2019.

 

Septembre 2019 : https://www.union-dentaire.com/devis-4

 

De nombreuses réunions ont encore eu lieu jusqu’à ses derniers jours pour travailler entre syndicats signataires et les caisses sur la mise en place par les logiciels. La demande était simple : simplifier au maximum la réalisation des devis par les praticiens, tout en veillant à leur laisser la main sur le paramétrage de nos logiciels.

 

LE NOUVEAU DEVIS 2020

Télécharger (PDF, 41KB)

 

Les mises à jour arrivent dans les cabinets. Vous pourrez juger par vous-même de la facilité de paramétrage, pour autant que vous ayez un logiciel efficient.

 

Signature de l’avenant 3 : https://www.union-dentaire.com/avenant-3/

 

Voilà le résultat de 11 mois de négociations. 

Un devis du praticien.

Une information simplifiée d’alternative en Rac 0 (les logiciels permettent un paramétrage en quelques secondes)

Une case : réalisé (ou non réalisé) au cabinet laissant toute sa liberté thérapeutique au praticien.

Suppression des colonnes prix de vente et charge de structure 

Après le dossier CMU-ACS en 2018, sur lequel l’Union Dentaire s’est opposée contre les CDF (malheureusement sans succès), notre syndicat a mené un long combat couronné de succès au bénéfice des praticiens et des patients.

Ni contre tout, ni pour tout. 

Négocié autant que possible, s’opposer autant que nécessaire.

 

 

Par Pierre Schmidt, Secrétaire Général Adjoint National 

 

 

PJ : L’aide annexée à l’avenant pour le remplissage du devis ainsi que l’aide fournie par LOGOS que nous trouvons limpide.

 

Télécharger (PDF, 1.16Mo)

Télécharger (PDF, 575KB)