Affaire DENTEXIA : suites…

 

Les patients lésés par Dentexia avaient jusqu’au 30 juin pour se manifester et ainsi espérer pouvoir obtenir un dédommagement.

Sur un effectif de plus de 2 000 patients lésés, il n’y aurait qu’un peu plus de 200 patients qui auraient déposé un dossier.

Lors du jugement de liquidation judiciaire, l’association DENTEGO, qui se proposait pour reprendre DENTEXIA, s’était vue opposer un refus en raison d’un fonctionnement très proche de celui de DENTEXIA. Mais finalement, à l’été suivant, une partie du personnel de DENTEXIA était repris par DENTEGO qui reprenait à la fin de l’été le centre DENTEXIA de Chalon sur Saône.

Nouveau rebondissement. Ce lundi 3 juillet, une audience publique s’est tenue à la Chambre disciplinaire de première instance de Bourgogne, où quatre anciens dentistes DENTEXIA étaient convoqués par le Conseil départemental de l’Ordre des chirurgiens-dentistes.

A noter : des membres du collectif des Sans-Dents devaient présents afin de dénoncer le fait que « tout n’est pas réglé » !