Récupérez vos dotations de masques en pharmacie

Résumé

Vous y avez le droit
A partir du 7 mai 2020
24 masques par chirurgien-dentiste par semaine

 

Détails

La cible est fixée à 100 millions de masques sanitaires distribués par l’État chaque semaine, modulo une adaptation chaque semaine pour distribuer le maximum possible de masques en fonction de la réalité des approvisionnements. (…) Dans le prolongement du système mis en place en début d’épidémie, les dotations sont calculées par personne, en fonction d’un besoin évalué par jour et par semaine. Les masques fournis sont, sauf mention contraire, des masques chirurgicaux

Les professionnels les plus exposés dans la prise en charge du covid-19 et les étudiants qu’ils accueillent le cas échéant sont dotés de 24 masques par semaine :

  • Médecins ;
  • Chirurgiens-dentistes ;
  • Biologistes médicaux ;
  • Infirmiers ;
  • Professionnels en charge des prélèvements nasopharyngés des tests COVID-19.

Les nouvelles dotations arriveront dans les officines de pharmacie à partir du jeudi 7 mai au soir. Pour les semaines 20 et 21, en raison de tensions sur les approvisionnements, les masques FFP2 sont réservés prioritairement aux médecins spécialistes intervenant sur les voies respiratoires, aux chirurgiens-dentistes et aux professionnels en charge des tests de dépistage nasopharyngés covid-19 (pour la totalité de leur dotation soit 24 FFP2 par semaine), aux masseurs-kinésithérapeutes pour les actes de kinésithérapie respiratoire (au maximum 6 FFP2 par semaine).

Document à télécharger en cliquant ici que vous pouvez présenter en pharmacie.

La procédure exacte est en cours de validation avec le Conseil National de l’Ordre des pharmaciens.

 

Mail dans vos boites aux lettres sécurisées

Mail du Directeur Général de la Santé, le Pr Salomon :

Madame, Monsieur,

En phase de sortie de confinement, les distributions de masques
sanitaires se poursuivent, avec pour objectif prioritaire la limitation
au maximum de la diffusion du virus et l’accompagnement de la reprise
d’activité. Dans ce cadre, la stratégie de répartition des masques
sanitaires par l’Etat a vocation à évoluer, voir :

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/professionnels-de-sante/article/covid-19-recommandations-de-protection-pour-les-personnels-de-sante

La cible hebdomadaire de distribution est fixée à 100 millions de
masques sanitaires, modulo une adaptation chaque semaine en fonction de
la réalité des approvisionnements. Les professionnels de santé voient
ainsi leur dotation globale augmenter. En outre, dorénavant, les
malades, les personnes contacts et les personnes à très haut risque
médical (par exemple personnes immunodéprimées sévères) bénéficient eux
aussi de ces dotations. Pour les professionnels de santé libéraux (et
les étudiants qu’ils accueillent le cas échéant), les dotations sont les
suivantes :

– Médecins, Chirurgiens-dentistes, Biologistes médicaux, Infirmiers,
Professionnels en charge des prélèvements nasopharyngés des tests
COVID-19 : 24 masques par semaine

– Pharmaciens, Sages-femmes, Masseurs-kinésithérapeutes, Manipulateurs
en électroradiologie médicale, Préparateurs en pharmacie, Techniciens de
laboratoire de biologie médicale : 18 masques par semaine

– Orthophonistes, Pédicures-podologues, Orthoptistes, Ergothérapeutes,
Psychomotriciens, Audioprothésistes, Opticiens-lunetiers, Psychologues,
Diététiciens, Orthoprothésistes et podo-orthésistes : 12 masques par
semaine

– Accueillants familiaux : 3 masques par semaine et par personne
accueillie

– Salariés de l’aide à domicile via CESU : 15 masques par semaine

– En sus de la dotation ci-dessus, les médecins se verront délivrer une
boite de 50 masques chirurgicaux par semaine à destination des patients
auxquels ils prescrivent un test de dépistage du SARS-CoV-2.

Les nouvelles dotations arriveront dans les officines de pharmacie à
partir du jeudi 7 mai au soir. Pour les semaines 20 et 21, en raison de
tensions sur les approvisionnements, les masques FFP2 sont réservés
prioritairement :

– aux médecins spécialistes intervenant sur les voies respiratoires, aux
chirurgiens-dentistes et aux professionnels en charge des tests de
dépistage nasopharyngés COVID-19 (pour la totalité de leur dotation soit
24 FFP2 par semaine) ;

– aux masseurs-kinésithérapeutes pour les actes de kinésithérapie
respiratoire (au maximum 6 FFP2 par semaine).

– Les médecins des autres spécialités (dont la médecine générale) et les
infirmiers peuvent être dotés en masques FFP2 mais le seront
prioritairement dès que les approvisionnements le permettront.

Par ailleurs :

– Les malades atteints de covid-19 et les personnes contact sont dotés
de 14 masques par semaine ;

– Les personnes à très haut risque médical de développer une forme grave
de covid-19 (ex. immunodéprimés sévères) sont dotées de 10 masques par
semaine.

Le mode de délivrance aux professionnels, via les officines de
pharmacie, évolue peu. Les pharmaciens sont invités à remplir les
tableaux et applications de gestion de délivrance de masques. La
délivrance aux personnes malades, contact ou à très haut risque médical
se fait sur prescription médicale ou sur autorisation de
l’assurance-maladie. Il appartient au médecin traitant ou au médecin
hospitalier d’assurer la prescription de masques chirurgicaux aux
personnes à très haut risque médical, avec discernement, en tenant
compte du fait que, pour les autres vulnérabilités médicales, et en
dehors des cas particuliers à leur appréciation, la protection doit être
assurée par un masque grand public.

Pour plus de détails, voir :

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/professionnels-de-sante/article/en-ambulatoire-recommandations-covid-19-et-prise-en-charge

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19__distribution_masque_sortie_confinement.pdf

Pr. Jérôme Salomon

Directeur Général de la Santé

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.