Les règles de communication changent

Par Muriel Wagner, Vice-Présidente de l’UD

 

La charte ordinale sur la communication est maintenant téléchargeable sur le site de l’ONCD.

 

Il est important d’en prendre connaissance et de le faire savoir aux praticiens :

Les cabinets libéraux, certes, vont y gagner en visibilité mais leur chance de voir aboutir leurs éventuels procès pour publicité abusive contre des centres de santé « envahissants » devient quasi nulle.

 

En résumé :

La charte s’applique depuis le 13 février 2019 à tous les praticiens.

Elle annule et remplace les précédentes chartes relatives à la publicité, à l’information dans les médias et aux sites web des chirurgiens-dentistes.

Le contrôle du praticien en matière de communication se fera dorénavant à posteriori – celui-ci devant prouver ses affirmations.

Une réactualisation du Code de la Santé Publique est prévue (L’ONCD y travaille avec le ministère de la Santé).

 

Cette charte signifie la fin de l’uniformisation pour la signalétique et l’élargissement de la communication numérique :

 

  • Possibilité d’augmenter la visibilité de la localisation du cabinet (panneau « cabinet dentaire » en amont par exemple)

 

  • Les dimensions de la plaque ne sont plus imposées mais doivent être « raisonnables ».

 

  • La communication numérique peut contenir plus d’informations.

 

Neuf orientations de pratique professionnelle (liste établie collégialement par l’ONCD, l’Académie de Chirurgie dentaire et l’ADF) pourront être mentionnées :

  1. Omnipratique
  2. Chirurgie orale
  3. Endodontie
  4. Odontologie conservatrice
  5. Odontologie pédiatrique
  6. Orthopédie dento-faciale
  7. Parodontologie
  8. Prothèses
  9. Traitement des dysfonctions oro-faciales

 

 

Cependant quatre principes y sont réaffirmés :

 

 

  • Interdiction d’exercer la profession comme un commerce

 

  • Secret professionnel

 

  • Confraternité

 

  • Dignité de la profession

 

 

Télécharger (PDF, 129KB)