ADF 2019 : l’Union Dentaire repart confiante et motivée

Le Congrès de l’ADF, du 27 au 30 novembre, nous a permis de confirmer encore une fois que nous avons toute notre place dans cette manifestation, et que nous nous plaçons désormais comme un interlocuteur incontournable de la vie professionnelle et syndicale dentaire. 

Nous avons pu tout d’abord le vérifier par la fréquentation toujours plus importante d’année en année sur notre stand.

En effet, nombreux ont été les praticiens (adhérents ou non adhérents, syndiqués ou non syndiqués), à venir chercher des informations, tant sur la convention applicable au 1er janvier, que sur les nombreux services que nous sommes à même de leur apporter au quotidien.

 

Ce congrès nous a permis de réaffirmer notre place de signataire conventionnel, en particulier pendant de la séance politique où les interventions de Philippe DENOYELLE, couplées à celles du président de l’autre syndicat signataire, ont été les plus à même de rassurer la profession. 

En effet, face aux approximations, ignorances voire mensonges du syndicat qui pratique la politique de la chaise vide, mêlés de vociférations permanentes et stériles sur les réseaux sociaux, le travail reste heureusement le seul moyen de défendre efficacement la profession.

 

Nos différentes rencontres avec nos interlocuteurs, qu’ils soient étudiants via l’UNECD, ordinaux via le CNO, représentants de la CARCD et du COMIDENT, nous ont permis d’évoquer les dossiers en cours et de réaffirmer certaines de nos positions :

  • sur la réforme du 3ème cycle et notre fermeté pour une formation initiale de qualité ;
  • sur la reconnaissance des compétences ou des spécialités, où nous avons bien réaffirmé que sans plus d‘éléments pour prendre notre décision, nous ne pourrions pas nous prononcer pour ou contre l’une ou l’autre.

Sur ce dernier sujet, nous avons simplement engagé une réflexion sur la possibilité d’une spécialité en pédodontie, mais pour l’instant, nous ne pouvons aller plus loin dans notre positionnement.

 

La séance UD du jeudi sur la présentation de la convention, où il a malheureusement encore fallu refuser du monde à cause d’une salle non adaptée à notre audience, fut une totale réussite. Il est à noter aussi un plébiscite pour notre outil d’aide à la cotation, accessible sur notre site internet pour les seuls adhérents UD.

 

La séance thématique du vendredi sur le reste à charge zéro et les effets pour le praticien et le patient, a, elle aussi, permis de confirmer notre place sur l’échiquier syndical, que ce soit par la présentation de la convention 2020 de notre cadre national Alain DARY ou les nombreuses prises de parole pertinentes de notre président Philippe DENOYELLE.

 

Nous repartons donc confiants de ce Congrès 2019, confiants pour les praticiens à l’orée de cette nouvelle ère et combatifs pour les nombreux dossiers qui restent à traiter.

 

La critique permanente et stérile n’amène rien, le travail et la réflexion aboutissent toujours à une avancée. Chacun se reconnaitra. L’Union Dentaire a, depuis très longtemps, choisi son camp pour faire avancer la profession.

 

 

 

Par Franck Mouminoux, Secrétaire Général National de l’Union Dentaire