COMMUNIQUÉ DE PRESSE : La téléconsultation aura-t-elle un avenir pour les patients des chirurgiens-dentistes ?

Paris, le 27 juillet 2020

 

L’Union Dentaire vient de publier une enquête sur la façon dont les chirurgiens-dentistes ont vécu la crise du CoVid-19 en France. Cette enquête a été menée entre le 12 juin et le 6 juillet 2020.

Réunissant les témoignages de près de 3 000 chirurgiens-dentistes français, l’analyse permet de mettre en lumière les difficultés et le ressenti d’une population de soignants qui s’est mobilisée pour maintenir l’accès aux soins pendant presque deux mois malgré la fermeture de leur cabinet et l’oubli récurrent dans les annonces des autorités : 94.20% des personnes interrogées ont assuré une permanence téléphonique, 25.40% ont participé à la régulation, 46.6% ont été de garde et 10.10% se sont impliqués dans des actions sanitaires.

Depuis la réouverture des cabinets le 11 mai (78.6% des cabinets ont rouvert entre le 11 et le 13 mai), 41.2% des personnes interrogées estiment subir une baisse évaluée entre -30 et -50% de leur activité. Plus de la moitié des répondants rencontrent actuellement des difficultés pour exercer, notamment en raison des conditions sanitaires draconiennes (port du masque toute la journée, protocoles lourds, coût élevé des équipements de protection individuelle …) et de la fatigue extrême et le stress que cela peut engendrer (14% ont soulevé des problèmes liés à leur nouveau rythme de travail : épuisement professionnel, baisse de motivation, peur du futur).

Alors quel avenir pour les cabinets dentaires ?

Durant la période de fermeture des cabinets dentaires (du 16 mars au 10 mai), les chirurgiens-dentistes ont bénéficié de la permission d’effectuer des téléprescriptions gratuitement pour leurs patients. Ils sont une majorité (69.8%) à espérer que la téléconsultation soit enfin autorisée pour leur profession et prise en charge par l’Assurance Maladie. Cela permettrait d’atteindre des personnes isolées dans des zones sous-dotées, celles éloignées de leur chirurgien-dentiste habituel ou ayant des difficultés à se déplacer de faire une régulation plus efficace et d’améliorer le suivi des patients. La télémédecine permettra plus de transversalité entre les professions médicales au bénéfice du patient en réunissant par exemple un chirurgien-dentiste et un médecin généraliste pour mieux prendre en charge ses soins.

 

Télécharger les résultats de l’enquête Crise du Covid-19 : Comment l’avez-vous vécue ? Les Chirurgiens-dentistes et la crise en cliquant ici

 

A propos de l’Union Dentaire

Syndicat de chirurgiens-dentistes régi par la loi du 21 mars 1884 | Membre fondateur de l’ADF | Membre fondateur de l’UNAPL

Depuis 60 ans, l’Union Dentaire se bat pour penser et agir en faveur de l’avenir de la profession de chirurgiens-dentistes en France. Présente localement auprès de ses adhérents et des praticiens en général, l’Union Dentaire est l’un des principaux syndicats représentatifs de la profession de chirurgien-dentiste.

 

Contact
14, rue Etex, 75018 PARIS | Tél. 01 44 85 51 21 | E-mail : c.neveu@union-dentaire.com

 

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Télécharger le Communiqué de Presse [292.97 KB]

ENQUÊTE – Impact de la pandémie COVID-19 sur les professionnels de la santé bucco-dentaire

Cette enquête est menée par le Pr Benjamin SALMON,  Chef de Service, Hôpital Bretonneau.

“Elle vise à suivre votre état de santé, d’avoir une estimation plus précise de la prévalence de la maladie et de confirmer les tendances observées. Les informations que vous transmettrez sont essentielles à une approche objective de l’impact de la pandémie et à la préparation post-COVID-19 de notre profession.

Grâce à cette étude, nous espérons alerter les instances gouvernementales et les acteurs de la santé sur le risque important qu’ont les professionnels de la santé bucco-dentaire de contracter des infections respiratoires.

En ce sens, protéger les chirurgiens-dentistes et assistant(e)s devrait être une préoccupation majeure de santé publique pour prévenir l’émergence de nouvelles épidémies.

Aucune donnée nominative ne sera publiée, le questionnaire est entièrement anonyme (CNIL 2217408) et prendra moins de 5 minutes à renseigner.

Répondez à l’enquête en cliquant ici !

Merci de votre implication et bien confraternellement,

Pr Benjamin SALMON & son équipe
Chef de Service, Hôpital Bretonneau – APHP. Nord – Université de Paris, France”

 

Faites-vous tester !

Plus d’informations en cliquant ici

Modification de la liste des actes et prestations

Le Journal Officiel vient enfin de publier les modifications apportées sur le Livre II de la liste des actes et prestations adoptée par décision de l’UNCAM le 11/03/2005.

 

Il porte sur :

– les conditions de prise en charge pour le supplément  d’actes réalisés en 2 séances chez un patient présentant un handicap sévère

– les conditions de prise en charge concernant l’assainissement parodontal chez un diabétique

– la limitation de la prise en charge des Inlays Onlays au secteur prémolomolaire

– la prise en charge sous conditions du cone beam

– la prise en charge d’un  Inlay Core sans couronne définitive à condition que cette dernière soit posée dans un délai supérieur à 6 mois (utilisation de la cotation de l’inlay core du panier modéré)

– le supplément de 125 euros pour les avulsions des 4 dents de sagesse sous anesthésie locale

 

Ces éléments ont fait l’objet d’un débat en commissions de hiérarchisation des actes et prestations (CHAP) puis d’un vote pour certains actes. La prise d’effet est au 8 août.

 

Consultez le Journal Officiel en cliquant ici

Chirurgiens-dentistes, à vos comptes !

Dès mi-juillet, sera ouvert le service en ligne MonDPC,  accessible depuis le site de l’agence nationale du DPC  (ANDPC) https://www.agencedpc.fr/

via un espace sécurisé et personnel, avec comme clef d’accès le numéro RPPS ou ADELI.

 

Le document de traçabilité concerne tous les professionnels de santé, quel que soit leur mode d’exercice.

Il  va permettre  à chaque chirurgien-dentiste de conserver :

  • Les actions de DPC suivies
  • Les autres actions, hors orientations prioritaires
  • Les activités de maintien des compétences (enseignement, intervention à des congrès…)
  • L’historique

Une synthèse pourra être générée automatiquement à l’issue de chaque période triennale.

Chaque chirurgien-dentiste pourra ainsi rendre compte de son obligation et l’adresser à l’ONCD  sur demande ou à la fin de chaque période.

 

L’espace sera opérationnel

  • Dès mi-juillet pour tous les professionnels de santé et donc pour tous les chirurgiens-dentistes n’ayant pas encore de compte auprès de l’agence.
  • En septembre pour tous ceux disposant déjà d’un compte.

 

L’ANDPC a déjà commencé à réaliser la promotion de cet outil sur son site, via un tutoriel

https://youtu.be/ZLRVj8KsGcg

qui sera aussi relayé par la presse et les réseaux sociaux.

 

La période de confinement a été propice pour la formation des chirurgiens-dentistes en format non présentiel.

L’Union Dentaire encourage les consœurs et confrères à rester sur cette dynamique de formation.

 

Chirurgiens-dentistes, à vos comptes !