Indemnisations CoVid : le directeur de la CNAM fait des annonces à l’Union Dentaire

Thomas Fatome, nouveau directeur général de l’Assurance Maladie, a longuement reçu dernièrement Franck Mouminoux, président de l’Union Dentaire, et Sophie Brassart, secrétaire générale, pour faire le tour des dossiers dentaires en cours.

La profession a été et est encore très impactée par la situation sanitaire, a insisté Franck Mouminoux. Naturellement, l’indemnité compensatoire négociée entre la CNAM et les deux syndicats signataires de la convention  pendant le confinement a été salutaire. Mais elle ne suffira pas à résoudre les problèmes soulevés depuis la reprise : pénibilité des protocoles, efforts humains et financiers des praticiens. Il est aujourd’hui capital d’envoyer un signal fort en direction des chirurgiens-dentistes. Ils ont répondu présents pendant la crise, ont consenti à des sacrifices. La CNAM ne peut pas rester silencieuse face à ce constat.

Notre proposition de supplément « Temps & EPI » est toujours d’actualité, a appuyé le nouveau président de l’Union Dentaire. M. Fatome n’a pas repoussé cette idée et a convenu avec l’Union Dentaire que le Groupe de travail sur l’indemnisation CoVid devait être réactivé très rapidement.

Il était aussi pour nous déterminant d’insister sur le fait que le reliquat de l’aide reçue pour chaque mois de confinement et de reprise (échéance fin 2020-début 2021) soit versé. Naturellement, a affirmé Thomas. Nous prenons donc acte !

L’Union Dentaire défend toujours le passage des inlays/onlays en prothèse afin de faire bénéficier nos patients de meilleurs remboursements. L’Assurance maladie est favorable à cette idée mais souligne que les assurances complémentaires avaient demandé un délai supplémentaire à la fin de l’année 2020. Délai qui sera malheureusement encore repoussé en raison de la situation sanitaire. Nous ne lâcherons pas ce dossier.

Cet échange constructif a été également l’occasion de parler de la démographie et de la téléconsultation. Nous avons des idées que nous exposerons le moment voulu. C’est l’avenir et la viabilité de nos cabinets qui se jouent dans ce sujet crucial. Les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) et les permanences de soins (PDS) sont au centre des préoccupations des pouvoirs publics et joueront un rôle important, a avancé l’équipe de la CNAM. Une négociation prochaine aura bientôt lieu sur le sujet de la téléconsultation.

Cette prise de contact annonce la reprise prochaine des dossiers dentaires qui deviennent plus qu’urgents. Nous ne pouvons malheureusement que constater la dégradation de la situation économique et sanitaire dans laquelle la France est plongée actuellement. Mais l’Assurance maladie ne doit pas oublier les efforts que les chirurgiens-dentistes ont fourni depuis bientôt huit mois. Cette prise de contact a permis de le rappeler. Nous avons été entendus. Avançons vite maintenant !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.