L’UD vous souhaite déjà une bonne année 2020

Bonjour  Chers Toutes et Tous,

En cette veille de fin d’année, quoique mouvementée et perturbée par de nombreux mouvements sociaux et diverses intempéries, je souhaite, avec toute mon équipe élue et administrative, vous présenter tous mes vœux pour une année 2020 la plus prospère possible.

 

2019 a vu se mettre en place la nouvelle convention avec, tout d’abord, des revalorisations de nos actes de soins, ne nous pénalisant plus dans notre exercice comme cela était le cas depuis des décennies.

De nouvelles prises en charge et nouveaux actes sont apparus ; ils seront suivis de revalorisations régulières dans le cadre de cette convention, pour la première fois évolutive. (Parage de la plaie pulpaire par coiffage direct,  supplément pour chirurgie pour  patient en ALD sous anticoagulant ; assainissement parodontal non chirurgical pour  patient diabétique  en ALD pour cette affection ; consultation d’urgence…).

 

Cette année aura aussi été celle de la validation du nouveau devis conventionnel qui, contrairement à ce que certains mal intentionnés prédisaient, apportera de réels avantages par rapport au précèdent en supprimant  les colonnes superflues de prix de vente du dispositif médical sur mesure, charges de structure et montant des prestations de soins. Et surtout, grâce aux tractations efficaces de l’UD, en permettant au praticien de rester libre des alternatives possibles proposées au patient, dans le panier RAC0 et d’indiquer s’il réalise celles-ci ou non à son cabinet.

 

C’est encore, avec la mise en place au 1er Janvier 2020 du 100% santé, l’opportunité pour nos patients de faire réaliser des prothèses conjointes qu’ils n’auraient peut être pas envisagées auparavant. Les praticiens, auront toujours la possibilité, en fonction des besoins thérapeutiques, de proposer des actes figurant dans le panier RAC modéré et/ou libre ; le caractère libéral de notre profession est ainsi respecté.

 

Je prends l’engagement qu’à la fin de l’année 2020, au regard des déclarations 2035 des chirurgiens-dentistes, l’immense majorité de la profession trouvera un bénéfice à cette nouvelle convention . Celui-ci ira croissant au fil des ans et de son évolution. Je veillerai aussi à la bonne application des clauses d’indexation obtenues par l’UD lors des CPN.

 

Nul doute possible : l’année qui arrive sera active et permettra, grâce à ces avancées conventionnelles, de pérenniser l’exercice de nos consœurs et confrères.

 

Bonne et heureuse année 2020 à Toutes et Tous !

 

 

Par Philippe Denoyelle, Président National de l’Union Dentaire