Le règlement arbitral publié, l’UD riposte !

 

Aujourd’hui, la ministre de la Santé a publié le règlement arbitral proposé par Bertrand FRAGONARD. Pour Marisol TOURAINE, cela signe l’épilogue d’un combat qu’elle mène depuis plusieurs mois contre la filière dentaire. Pour l’Union Dentaire, rien n’est fini, notre combat contre l’obstination ministérielle continue. Sous la présidence de François HOLLANDE, les gouvernements n’auront eu de cesse que de mépriser notre profession au travers d’attaques incessantes, sans jamais recevoir un seul responsable de la chirurgie dentaire.

 

« Dès aujourd’hui, jour de la publication du règlement arbitral dicté par une ministre sur le départ, l’Union Dentaire a introduit une requête devant le Conseil d’État pour demander l’annulation de ce texte inique qui met en péril l’avenir de notre exercice. Nous l’avons assortie d’une demande de Question Prioritaire de Constitutionalité car l’article 75 de la LFSS 2017 met gravement en cause le paritarisme protégé par notre Constitution » déclare Philippe DENOYELLE, président de l’UD. « Nous n’en resterons pas là » déclare-t-il. « L’UD s’associera aux initiatives nationales ou locales qui s’organisent partout sur le territoire national pour dénoncer ce texte scandaleux ».

 

Le Conseil Constitutionnel devra confirmer que l’un des droits syndicaux les plus fondamentaux a été bafoué sans vergogne par la ministre. JAMAIS depuis 45 ans, JAMAIS depuis la première convention nationale, un gouvernement n’avait osé s’attaquer ainsi au paritarisme conventionnel. JAMAIS un gouvernement n’avait osé changer les règles en cours de négociation. JAMAIS une ministre n’avait osé s’attaquer frontalement à une profession sans JAMAIS avoir reçu l’un de ses représentants qu’il soit ordinal ou syndical. La morgue ministérielle lui aura fait tourner délibérément le dos à sa mission de défense de professionnels de santé qui prodiguent quotidiennement des soins attentifs aux patients qui leur accordent leur confiance.

 

Pour notre profession, il est temps que le mandat de François HOLLANDE s’achève ! Il aura été un cauchemar pour les libéraux en général et la chirurgie dentaire en particulier. Par deux fois les chirurgiens-dentistes sont descendus massivement dans la rue. Une première fois contre la loi MACRON, le 22 janvier 2015, une seconde fois deux ans plus tard, le 3 mars dernier contre ce règlement arbitral de Marisol TOURAINE. Ce bilan est l’un des pires que notre profession ait eu à subir depuis de très nombreuses années.