Ouverture des négociations, compte rendu !

 

L’Union Dentaire s’est rendue aujourd’hui à la séance d’ouverture des négociations d’une nouvelle convention.

 

Nicolas REVEL, Directeur Général de l’UNCAM, suite à la lettre de cadrage de la Ministre de la Santé, nous a présenté les 6 orientations votées par le conseil de l’UNCAM :

– Des revalorisations tarifaires ciblées, avec des capacités de financement contraintes

– La prévention

– La qualité des pratiques

– Le Reste A Charge (RAC) et les plafonds tarifaires sur les actes prothétiques

– Le RAC à 0

– Les mécanismes d’indexation

 

Philippe DENOYELLE, Président de l’UD, a ensuite exposé nos propositions, appuyées par la présentation d’un powerpoint :

 

 

Télécharger (PDF, 87KB)

 

 

Dans son discours, il a exprimé l’espoir de notre profession avec l’ouverture de ces nouvelles négociations.

 

« Le but de l’UD est d’arriver à un accord conventionnel qui permette de tourner la page d’un Règlement Arbitral qui mécontente toute la profession.

Nous souscrivons aux souhaits de notre Ministre de la Santé, qui a accepté de nous recevoir et de nous écouter quant à l’accès aux soins.

Nous notons que depuis 15 ans, l’UJCD, puis l’UD, évoque la nécessité de recours à un panier de soins essentiels ; la Ministre de la Santé parlant elle, dans sa lettre de cadrage, d’un panier de soins indispensables.

Cependant, nous sommes dubitatifs quant au financement permettant un reste à charge à 0 pour certains actes prothétiques.

Nous ne pouvons accepter les clauses de revoyure du règlement arbitral. »

 

Nicolas REVEL, au sujet du Règlement Arbitral, a précisé  que « nos relations sont actuellement régies par le Règlement Arbitral, et que seule une nouvelle convention peut nous en sortir.

En cohérence avec les lignes directrices de la Ministre de la Santé, l’effort de revalorisations et le dispositif de plafonnements tarifaires sont liées et de façon concomitantes »

 

Négocier cette nouvelle convention imposera certainement des modérations tarifaires sur quelques actes prothétiques, mais aussi, nous l’exigerons, des revalorisations d’actes conséquentes, et de façon certaine, à la différence du règlement arbitral, des espaces de liberté tarifaire.

 

La négociation ne fait que commencer, elle sera longue et l’UD fera tout son possible afin de défendre ses idées et sa vision d’avenir pour un exercice moderne, novateur et fédérateur pour l’ensemble des partenaires de notre profession.

 

 

PS : Retrouvez ci-après la présentation de l’UNCAM :

Télécharger (PDF, 1.19MB)