Peuvent avoir recours à un collaborateur, tout chirurgien-dentiste qui exerce à titre individuel (titulaire de cabinet, associé d’une SCM, d’une société en participation, dans le cadre d’un contrat d’exercice professionnel à frais communs ou toute autre association) et les sociétés d’exercice inscrites au Tableau (SCP et SEL).
Le collaborateur sera soit un étudiant ayant satisfait en France à l’examen de 5ème année et qui ne pourra être que salarié, soit un chirurgien-dentiste, qui pourra être salarié ou libéral.

Si la collaboration unique n’est soumise ni à condition ni à autorisation, la collaboration multiple sera soumise à autorisation à l’intérieur d’un cadre défini.

Mise à jour le Lundi, 02 Novembre 2009 18:19