Vouloir créer son cabinet dentaire implique de choisir son lieu d’installation. Des outils ou des aides peuvent vous être utiles.

C@rtoSanté est un outil de diagnostic et d’aide à la décision en matière de démographie médicale. Ce service en ligne interactif permet d’avoir accès aux chiffres détaillés sur l’offre et la consommation de soins pour la région, les départements mais aussi par canton et par commune.

L’assurance maladie propose Inst@lSanté qui informe et oriente ceux qui cherchent à s’installer et qui accompagne pour faciliter l’exercice de ceux qui sont déjà installés.

L’INSEE met à disposition, en ligne, un outil d’aide au diagnostic d’implantation locale (Odil) permettant de cibler les investigations sur les cabinets dentaires et la démographie de la population.

L’Ordre national des chirurgiens-dentistes met en ligne des cartes interactives sur la démographie et, de plus, il est indispensable de contacter les Conseils régionaux et départementaux afin d’avoir des données les plus proches possibles des réalités locales.

Le ministère de la Santé a également élaboré un dossier permettant de compléter les sources d’information.
Afin de favoriser le développement économique de certains grands ensembles ou quartiers d’habitat dégradés, des exonérations fiscales sont prévues pour les praticiens exerçant dans des zones géographiques prioritaires.

Dans le cadre de ces mesures, les bénéfices non commerciaux des praticiens ou sociétés implantés dans des zones appelées “Zone Franche Urbaine” (ZFU) peuvent être exonérés d’impôt.

Depuis la mise en place des Agences régionales de santé, 26 sites internet régionaux des Plates-formes d’Appui aux Professionnels de Santé (PAPS) ont été mis en place pour informer et faciliter l’orientation des professionnels de santé, en exercice ou en formation, sur les services proposés par les différents acteurs en région et de les accompagner aux différents moments clés de leur carrière.

Les régions, départements, la MSA (Sécurité sociale agricole) peuvent aider à la création de cabinets dentaires.

De plus, il faut compléter son information sur les sujets suivants :

La construction ou l’aménagement de locaux existants peut être soumis à des normes d’accessibilité. L’Ordre a établi une synthèse de ces obligations.
Changer d’usage un local est quelques fois soumis à autorisation : autorisation à demander au préfet du département dans les villes de plus de 200 000 habitants, à Paris et dans les communes de la petite couronne.
En cas de location, le choix du bail est important : bail commercial (d’une durée de 9 ans) ou professionnel (d’une durée de 3 ans renouvelable). Le service 3A est à même de vous conseiller.

Mise à jour le Dimanche, 04 Décembre 2011 11:48