Qui est notre nouvelle ministre de la Santé ?

Tout d’abord, l’Union Dentaire salue la nomination d’un médecin à la tête du ministère de la Santé et lui demande audience au plus vite pour faire oublier l’absence de dialogue avec notre profession depuis ces cinq longues années.

 

Ministre de la solidarité et de la santé : Pr Agnes BUZYN

 
Issue d’une famille de médecins, elle est ancienne interne des hôpitaux de Paris (IHP) et a réalisé la majeure partie de son parcours de médecin hématologue et d’universitaire à l’université Paris Descartes-Hôpital Necker où elle a été responsable de l’unité de soins intensifs d’hématologie adulte et de greffe de moelle de 1992 à 2011.

 

Comme chercheuse, ses travaux ont donné lieu à plus de 150 publications dans des revues scientifiques en langue anglaise.
Elle est professeur d’université en médecine, spécialiste d’hématologie, d’immunologie des tumeurs et de la transplantation. Elle a aussi dirigé une équipe Inserm travaillant sur l’immunologie des tumeurs à l’Institut Cochin-Paris V de 2002 à 2006 et a exercé par ailleurs des fonctions au sein de société savantes et de conseils d’administrations : membre du conseil médical et scientifique de l’Agence de la biomédecine (ABM), membre du conseil scientifique de l’Établissement français du sang (EFS) , présidente du conseil scientifique de la société française de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (SFGM-TC).

 

Agnès Buzyn a été, de 2008 à 2013, présidente du Conseil d’Administration de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) et depuis 2009 membre du Comité à l’Energie Atomique.

 

Elle a été nommée membre du Conseil d’Administration de l’Institut National du Cancer (INCa) en 2009, en tant que personnalité qualifiée, en est devenue vice-présidente en octobre 2010, avant d’en être nommée présidente le 29 mai 2011.

En 2014, elle refuse le poste de directrice générale de la santé.
Pressentie dès décembre 2015 pour être présidente du collège de la Haute Autorité de Santé, elle est officiellement nommée le 6 mars 2016.

 

Pour résumé, Agnès Buzyn, la nouvelle ministre de la Santé du premier gouvernement nommé par Edouard Philippe en accord avec Emmanuel Macron, est une professionnelle reconnue et expérimentée dans son domaine.

 

Nous espérons qu’elle sera à l’écoute de nos doléances et nous permettra très rapidement d’ouvrir de nouvelles négociations et de connaître sa feuille de route et la direction qu’elle veut donner à la médecine libérale et particulièrement la médecine bucco-dentaire.